La chaîne de survie

Appelez le 112

  • Décrivez la situation
  • Répondez aux questions qui vous sont posées
  • Donnez l’adresse précise où vous vous trouvez avec la victime
  • Ne raccrochez que sur instruction de l’opérateur 

« Les gestes qui sauvent,
chaque minute compte! »

Identifier si la personne est consciente

  • Poser des questions : « Comment ça va ? », « Vous m’entendez ? ».
  • Secouer doucement l’épaule de la victime ou lui prendre la main en lui demandant « Serrez-moi la main », « Ouvrez les yeux ».
  • Vous constatez qu’elle respire.
  • Si elle est consciente et respire : Mettre la personne en position de PLS.

« Apprécier l’état
de la personne »

Si la victime est
inconsciente et respire

Si la personne ne répond pas et ne réagit pas : allonger la victime sur le dos. Il faut impérativement libérer les voies aériennes avant d’alerter les secours. Pour cela, desserrer ou dégrafer tout ce qui peut gêner la ventilation (cravate, ceinture, col trop serré, soutien-gorge) est indispensable. Il importe également de basculer doucement la tête de la victime en arrière en élevant le menton, de manière à éviter que sa langue ne tombe au fond de la gorge et obstrue les voies aériennes. Basculer sa tête en arrière avec une paume de la main en appuyant sur le front. Placer 2 ou 3 doigts de l'autre main juste sous la pointe du menton.

Si la victime ne répond pas ou qu’elle ne réagit pas, il n’y a plus une minute à perdre : elle est inconsciente. Il s’agit du premier signe de l’arrêt cardio-respiratoire. Si le témoin de l’accident est seul, il est important d’appeler de l’aide de vive voix.

« Il n’y a plus une
minute à perdre »

Commencer immédiatement la réanimation cardiaque

Les compressions thoraciques permettent dʼoxygéner les tissus dʼune victime en crise cardiaque en retablissant de manière artificielle la circulation du sang.

Les compressions thoraciques doivent :

  • comprimer le sternum de 5 à 6 cm
  • avoir une fréquence comprise entre 100 et 120 par minute
  • relâcher complètement le thorax entre les compressions

Déterminer la zone dʼappui. Repérer le creux situé en haut du sternum (à la base du cou) et placez-y lʼextrémité de votre majeur. Placer ensuite le majeur de lʼautre main à lʼendroit du sternum ou les côtes se rejoignent. La zone dʼappui se situe juste au niveau des deux pouces.

Appuyer le talon dʼune main (c'est­-à-dire le bas de la paume) sur la zone dʼappui. Lʼappui doit toujours se faire sur le sternum, au niveau de la ligne médiane et non sur les côtes. Placer lʼautre main au-dessus de la première, si possible en entrecroisant les doigts des deux mains.

Positionner ses mains lʼune sur lʼautre, le talon de la paume de la main du dessous posée au milieu du thorax, sur le sternum, en gardant les bras bien tendus. Ensuite appuyer de tout son corps et enfoncer ses mains de 5 à 6 centimètres, en remontant entre chaque compression. Masser à la fréquence entre 100 et 120 compressions par minute. II faut interrompre le moins longtemps possible le massage cardiaque externe.

lntercaler alors 2 insufflations toutes les 30 compressions thoraciques. Le passage des compressions aux insufflations doit être aussi rapide que possible, 1 seconde par insufflation. Si le sauveteur ne connait pas ce geste ou ne se sent pas capable de le réaliser, il doit pratiquer un massage cardiaque seul sans interruption.

Remarque : Pour éviter tout risque de transmission dʼune maladie infectieuse, il est possible d'utiliser un dispositif préventif, intercalé entre les lèvres du sauveteur et celles de la victime fourni dans le kit de réanimation MExT.

 

Cas particulier de
la pratique RCP chez l’enfant

Les manœuvres de réanimation, quel que soit l’âge, commencent toujours par 5 insufflations. Elles seront suivies ensuite de 30 compressions sternales alternées avec 2 insufflations si le sauveteur est seul. S’il y a 2 sauveteurs, l’alternance sera alors de 15 compressions sternales suivies de 2 insufflations.

Enfant de 1 à 8 ans : Les insufflations seront réalisées par la méthode du bouche à bouche comme chez l’adulte. Le massage cardiaque sera effectué avec une seule main posée sur le thorax selon les mêmes repères que chez l’adulte. Le thorax sera comprimé de 2 à 3 cm. La fréquence du massage cardiaque est toujours entre 100 et 120 compressions par minute.

Questions ou remarques?

MExT Cardio BE

Tel. +32 51 82 80 83

info@mextcardio.be
www.mextcardio.be

part of
M.Ex.T. Belgium nv
Industrieweg 1
BE-8800 Roeselare

MExT Cardio NL

Tel. +31 13 808 04 14

info@mextcardio.nl
www.mextcardio.nl

part of
M.Ex.T. Netherlands B.V.
Maidstone 52
NL-5026 SK Tilburg

MExT Cardio DE

Tel. +49 201 890 415 90

info@mextcardio.de
www.mextcardio.de

part of
M.Ex.T. Germany GmbH
Sylviastraße 21
DE-45131 Essen

MExT Cardio FR

Tel. +33 9 70 19 47 11

info@mextcardio.fr
www.mextcardio.fr

part of
M.Ex.T France
130 Boulevard de la Liberté
59000 Lille